QUELQUES PHOTOS DE BOURRE VILLE TROGLODYTE...

Publié le par ROMINAGROBIS

 

VISITE DE BOURRE :

BOURRE est un charmant petit village  au bord du Cher, proche de MONTRICHARD, peuplé d'environ 600 habitants.

Son charme réside notamment dans la variété de l'habitat troglodyte, son sous-sol est creusé d'environ 600 kms (oui!) de caves en raison d'une qualité exceptionnelle de pierre (tuffeau) qui était utilisée pour la construction de bâtiments (notamment les châteaux) ; le transport étant facilité par la proximité du Cher navigable .Comme aujourd'hui la population était pauvre, par contre elle a creusée son habitat dans cette pierre facile à extraire ( ensuite elle durcit à l'air) pour s'ssurer des revenus ;  "d'une pierre 3 coups" :  je creuse mamaion, je vend les pierres extraitent, et je j'exploite des vignes et mon jardin au dessus de mes caves... La proximité du cher navigable permettait  le transport des pierres, du vin, etc...

La famille s'agrandissait : on creusait une pièce de plus... la maison troglodyte type c'est une à deux pièces totalement dans le rocher avec fenêtres  et une cheminée équipé d'un four à pain accessibkle dans l'âtre, avec une ou deux dépendances : une étable dans le rocher pour les animaux (cheval, âne, chèvres, etc..., et une cave ou un chai avec souvent d'ingénieux puits pour déverser le raisin au dessus de la cave directement dans le pressoir ou dans une cuve.  on peut circuler dans ce labyrinthe de caves à pied, en vélo ou en voiture.

La température y est constante, donc c'est frais en été  et tiède en hiver donc facile à chauffer.

Au siècle dernier arriva un moment où le fait de creuser sur plusieurs niveaux devint dangereux ;  il est donc aujourd'hui interdit d'extraire et de faire commerce du tuffeau de BOURRE, les caves sont devenues des lieux d'exploitation du champignon de PARIS . mais les chinois ont une fois encore "piqués" le marché, Quelques champignonistes subsistent en récoltant des variétés de champignons "haut de gamme vendus plus cher ( plurotte, pied bleu...)

Randonnée nocture avec visites de sites en juin, et Fête du champignon en été

A voir à BOURRE :

Il faut prendre le temps de flâner à pied dans les petites rues montantes du bourg ou celles proches du château de VALLAGON (chemins balisés) beaucoup de photos pittoresques à réaliser),

Ne pas manquer la visite instructive des caves, l'une dans le bourg (route de PONTLEVOY, l'autre sur la route menant à MONTRICHARD

A noter une épicerie proposant d'authentiques produits portugais, mais dépêchez-vous encore un commerce local qui va fermer ! ensuite il faudra faire des kms pour faire la queue à la GMS du coin pour acheter un porto qui n'en aura que le nom !

Après avoir consommer modérément un apéro ou une bière portugaise au sympathique café de la GERBE D'OR, il faut déguster la gastronomie locale au restaurant des 2 caves. pour les "malades du mac do" faites une exception en mangeant mieux  (c'est un euphémisme) et moins cher en  traversant le Cher pour atteindre le BOUSQUET (restaurant installé dans une ancienne cave à vin) à POUILLE (juste après ANGE)

Pour "taster" et acheter des vins locaux de caractère faire quelques kilomètres jusqu'à SAINT AIGNAN, ville pittoresque mais endormie aux confins du Berry, de la Soloogne et de la Touraine, découvrez le petit bar dont j'ai oublié le nom  à côté du bureau de tabac  rue de la pompe cassée, vous pouvez faire la visite des vignerons, mais sur recommandation, because qualité inégale. Je conseille : 

Michel AUGé à POUILLE  http://www.lesvinsnaturels.org/article.php3?id_article=61,

MORINA à SAINT ROMAIN

IL EXISTE DANS LA REGION BIEN D'AUTRES RESTAURANTS OU FERMES AUBERGES QUI MERITENT LE PALAIS DES GASTRONOMES

QUELQUES PHOTOS PERSO, les plus belles restent à faire !...

écluse a aiguilles sur le cher navigable

L'alambic des "bouilleurs de crus" modème 1927

 

Un four à pain à restaurer

 

Circulation dans les caves de BOURRE

Mongolfière longeant le Cher à proximité du Chateau de VALLAGON

Publié dans maisonentouraine

Commenter cet article